oriGIn Alerts, 23 Septembre 14: #PromotionUE #IG&ASEAN #DirectricesSTEC

 

UE : la politique de promotion après 2015 - une formidable opportunité pour oriGIn de devenir une plate-forme d’intermédiation pour les membres intéressés à présenter des projets communs

Un accord politique entre la Commission, le Conseil et le Parlement européen sur le règlement (UE) relatif à des actions d'information et de promotion concernant les produits agricoles réalisées sur le marché intérieur et dans les pays tiers et abrogeant le règlement (CE) n° 3/2008, a été conclu le 1 Avril 2014.

Le nouveau règlement (Voir le texte ) vise à renforcer la compétitivité de l'agriculture européenne par le biais de la promotion. Dans ce contexte, les Appellations d'origine protégées (AOP) et indications géographiques protégées (IGP) ont un rôle crucial. oriGIn, qui a suivi cette reforme depuis le début continuera à être active sur ce sujet.

D'une part, compte tenu de sa position privilégiée de réseau mondial de groupements d’IG et de l'expérience acquise par certains de ses membres qui ont déjà bénéficié de fonds de promotion, oriGIn travaillera pour se positionner comme une véritable plate-forme d’intermédiation entre groupements européens intéressés à présenter des projets joints de promotion, avec une attention particulière aux marchés extra-européens. À cet égard, le nouveau règlement fournira jusqu'à 80% de cofinancement de l'UE pour les multiprogrammes s'adressant aux pays tiers.

D'autre part, la Commission européenne élabore actuellement les actes délégués et d'exécution de la politique de promotion après 2015, et a préparé un document en matière de simplification  En tant que membre du Groupe européen de dialogue civil sur la qualité et la promotion, oriGIn enverra ses observations à la Commission, avec l'objectif de contribuer à alléger les charges administratives pour tous ceux qui sont impliqués dans des programmes de promotion. Si vous souhaitez contribuer aux commentaires d'oriGIn (en particulier, si votre organisation a déjà participé à des campagnes de promotion de l'UE, votre contribution est cruciale !), veuillez svp envoyer vos commentaires à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  au plus tard le 4 octobre 2014.

 

ASEAN : les IG gagnent en importance

Le Vietnam compte aujourd'hui 38 indications géographiques (IG) reconnues au niveau national et est placé au deuxième rang après la Thaïlande parmi les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN, en anglais), qui comprend le Brunei Darussalam, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Viet Nam. Quelques 120 IG sont actuellement reconnues dans les ASEAN.

Dans ce contexte, le 9 Septembre 2014, une exposition internationale d’IG a été organisée à Hanoi (Vietnam) par l'Office national de la propriété intellectuelle du Vietnam et le projet de l'ASEAN sur les droits de propriété intellectuelle (ECAP III). Les IG vietnamiennes ainsi que celles de l’ASEAN ont été présentes, notamment à titre d’exemple : Phu Quoc (sauce de poisson), Phuc Trach (pamplemousses), Tan Cuong (thé), Hue chapeaux coniques, algues de Myanmar, café de Lao, poivre du Cambodge, soie de Malaisie et agneau congelée brunéien.

Plus d’information @ http://fr.nhandan.com.vn/economie/item/574271-l%E2%80%99exposition-internationale-des-indications-geographiques-2014-a-hanoi.html

 

oriGIn : actions par rapport aux lignes directrices « Shiga toxin-producing Escherichia coli » (STEC)

À la demande de quelques États membres, la Commission européenne (DG Sanco) travaille à la rédaction de lignes directrices sur les niveaux de risque pour la santé humaine liés aux STEC, des bactéries pathogènes présentes dans les denrées alimentaires. Des propositions ont été communiquées en décembre 2013 basées sur une application très stricte du principe de précaution. Une nouvelle proposition a d’ailleurs été soumise la semaine dernière, présentant quelques avancées. Cependant, l’approche adoptée semble être totalement disproportionnée par rapport aux risques réels pour la santé et pourrait avoir un impact économique désastreux pour les filières laitières AOP/IGP au lait cru. C’est important de rappeler ici que les lignes directrices n’ont pas de valeur réglementaire mais sont rédigées à titre indicatif pour que chaque État membre de l’UE puisse prendre des dispositions réglementaires sur la base de celles-ci. Leur validation se limite à une validation d’experts en comité technique de la DG Sanco.

C’est pourquoi oriGIn s’est mobilisé pour une application plus raisonnée du principe de précaution. Ainsi, oriGIn a alerté la DG agri et la DG Sanco du risque que faisait courir un tel texte aux filières AOP/IGP au lait cru (Voir la lettre d'oriGIn). Nos membres suisses, espagnols, portugais et français ont apporté leur soutien et engagé des actions dans leurs pays respectifs, ne serait-ce que pour sensibiliser leurs autorités sanitaires à la problématique. 

La validation des lignes directrices a d’ores et déjà été repoussée et le débat a été rouvert à la DG Sanco. Le débat sera néanmoins complexe face à des États membres convaincus de la nécessité des mesures proposées pour assurer la sécurité du consommateur. Ainsi, nous continuerons à monitorer la problématique. 

 

 

  

Merci pour votre intérêt à recevoir des informations à propos des activités d’oriGIn. C'est la meilleure façon de se tenir au courant à propos de nos prochains événements, de nos campagnes de sensibilisation, de nos communiqués de presse, des nouveautés du site Web, et d'autres initiatives sur les indications géographiques (IG). Chaque message contiendra des liens pour vous aider à nous envoyer vos commentaires ou à vous désabonner. L'adresse email que vous indiquez ici ne sera utilisée que pour vous envoyer nos informations et ne sera pas communiqué à des tiers. La protection de vos données personnelles est importante pour nous!
captcha 

Accés membre

Document réservé exclusivement aux membres d'oriGIn, Cliquez ici pour devenir membre.