14/06/2021 – Efforts d’oriGIn pour le développement des IG en Afrique, de Alain Farine, Directeur de l’Association suisse des AOP/IGP et membre du Comité exécutif d’oriGIn

thumb Côte Ivoire atelier IG annonce 21 04 30En mai, j’ai eu le privilège d’effectuer une mission en Côte d’Ivoire et Cameroun, en représentation du Comité exécutif d’oriGIn.

Dans ces 2 pays membres de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), la législation régionale sur les IG est bien en place. Au Cameroun les IG « Poivre de Penja » et « Miel blanc d’Oku » ont été déjà reconnues au niveau de l’OAPI, alors que la Côte d’Ivoire a travaillé intensément ces dernières années à la reconnaissance de l’IG « Attiéké du Grand Lahou ». Des travaux sont effectués actuellement pour identifier, caractériser et enregistrer d’autres IG dans chacun des 2 pays.

Cette mission, qui a vu l’organisation de 2 ateliers avec de nombreux acteurs locaux et la participation des médias, a permis de motiver les acteurs sur place, qui se sont fixés un objectif à court terme : mettre sur pied un Concours national des produits du terroir qui s’appuiera sur les inventaires des IG potentielles déjà disponibles. Au vu de la qualité des partenaires-moteurs des projets (Centre Suisse de recherche scientifique à Abidjan-Côte d’Ivoire et Institut agricole à Obala-Cameroun), je suis confiant qu’on puisse bientôt compter sur deux nouveaux pôles IG en Afrique subsaharienne, ce qui sera bienvenu dans tous les accords multilatéraux/bilatéraux sur les IG, en particulier l’Acte de Genève de l’Arrangement de Lisbonne à l’OMPI.

Rejoindre oiGIn - l'Alliance mondiale des Indications Géographiques (IG)

Recevoir notre newsletter

I agree with the Terms and conditions

Informations